Actualités

Atelier de partage et de réflexion : Quel modèle pour le « collège non formel » ?

Atelier de partage et de réflexion : Quel modèle pour le « collège non formel » ?

La Fondation Zakoura en partenariat avec la Direction de l’Education Non Formelle du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, a organisé le jeudi 21 janvier 2016, un atelier de partage et de réflexion autour du « collège non formel ».
Cette rencontre a regroupé plusieurs acteurs, institutionnels, représentants des coopérations internationales telles que l’USAID, l’AECID, l’UNICEF et la délégation de l’UE au Maroc, des consultants, des experts et des représentants de la société civile. L’objectif étant d’enrichir la réflexion menée à ce jour sur le développement d’une solution innovante pour le « collège non formel » au profit des enfants du milieu rural qui se voient dans l’incapacité de poursuivre leur scolarité pour diverses raisons, notamment l’éloignement géographique.
En effet, malgré l’amélioration significative des différents indicateurs de scolarisation grâce aux efforts déployés par le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle au cours de la dernière décennie, le niveau de scolarisation collégiale reste faible dans les zones reculées.
Grâce à la participation des différentes parties prenantes, le débat a été fructueux et a permis de dégager des axes prioritaires pour le développement d’un modèle adéquat.
Le débat a porté sur les différentes variables matérielles, organisationnelles, pédagogiques, et humaines d’une offre de « collège non formel »  adaptée au contexte rural.
Parmi les personnes présentes et qui ont notamment enrichi le débat Mme Ilham Laaziz, Directrice du programme national de l’Intégration des Technologies de l’Information et de la Communication dans l’Enseignement « GENIE », M. Hssain Oujour Directeur de l’Education Non Formelle et chargé de l’agence nationale de l’alphabétisation, M. Fouad Chafiqi Directeur des curricula, M. Driss El Jouani Chef de la Division de la gestion des programmes à la DENF, M. Ali Allouch Directeur chargé de l’enseignement technique et de la vie scolaire et Mme Amina El Ouafi Chef de service à la Direction de la stratégie, des statistiques et de la planification. Les différentes interventions ont porté sur les composantes liées à la mise en place du collège non formel en identifiant les besoins, les perspectives, les limites et les risques. Il a aussi été l’occasion de  placer le projet du collège non formel dans le contexte de la vision stratégique 2015-2030 du MENFP.
Parmi les conclusions préconisées, l’adaptation du modèle aux besoins des bénéficiaires en fonction des spécificités des zones d’implémentation. Il a aussi été convenu qu’il serait approprié de repenser l’approche curriculaire selon un programme de remise à niveau et un tronc commun transversal. La possibilité d’un cycle hybride combinant formation académique et théorique a également été discutée. Soulignons que la composante numérique a été identifiée comme une réponse potentielle efficace aux défis pédagogiques et logistiques liés au milieu rural.
Le rapport de cet atelier sera mis en ligne très prochainement.